Un roman russe

Publié le par Spark

Un roman russe d'Emmanuel Carrère.

Carrère est l'auteur de L'Adversaire et de La Moustache, tous deux adaptés au cinéma ces dernières années.
Un roman russe raconte la vie de l'écrivain après la publication de L'Adversaire, c'est à dire sur une période s'étalant de 2001 à 2006. Carrère tente d'analyser et de combattre ses propres démons au cours de ces quelques années par l'écriture de cette autobiographie. Il entame un voyage en Russie, dans la petite ville Sibérienne de Kostelnitch, sur les traces d'un Hongrois disparu depuis la seconde guerre mondiale, et cherche par la même occasion à percer le mystère entourant la vie de son grand-père et sa disparition après une brusque arrestation pour faits de collaboration.
Ce séjour et ce qui suivra lui révèlent ses propres fantômes, sa peur de devenir fou comme l'était son ancêtre, son égocentrisme débridé, sa jalousie proche de la folie vis-à-vis de sa compagne Sophie, issue d'un milieu moins aisé que le sien, ses contradictions et sa médiocrité.

C'est sombre, et très déprimant. La mort et la grisaille, la peur et l'anxiété planent à peu près partout, j'ai été très agacée, prolétaire que je suis :p par ses tracas d'homme de la haute, mais bon sang, c'est superbement bien écrit, et prenant. Et comme on est en vacances et qu'on a le moral, on peut tenir le choc!

Publié dans Lectures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article